Connectez-vous S'inscrire
DV-LOG Inventeur de solutions - Logiciels de gestion, comptabilité, paye, spectacle

Inventeur de solutions - Logiciels de gestion

Gestion des payes - Comptabilité - Gestion budgétaire
Développements sur mesure - Gestion commerciale

G.M.P. en 2018

Mercredi 18 Octobre 2017

La GMP est une cotisation forfaitaire due à l’AGIRC au titre de la retraite complémentaire.


GMP: une cotisation retraite

Comme son nom l’indique, la garantie minimale de points (GMP) permet de garantir l’acquisition de points de retraite complémentaire, sur une année, pour les salariés cadres et assimilés dont le revenu ne dépasse pas un certain seuil de salaire dit « charnière ».

Pendant longtemps, le montant de cette cotisation versée à l’AGIRC était fixé en deux temps :
- un montant transitoire s’appliquait à partir du 1er janvier
- puis, à la fin du 1er trimestre, les montants de la cotisation GMP et du salaire charnière étaient réévalués par le conseil d’administration de l’AGIRC.

Ces nouvelles valeurs étaient alors applicables rétroactivement au 1er janvier de l’année, les employeurs devant opérer une régularisation sur les bulletins de paie pour les premiers mois de l’année.

Depuis deux ans, l’AGIRC ne donne plus de valeur transitoire mais donne les valeurs annuelles de la cotisation et du salaire charnière.

GMP: valeur annuelle 2018

L’AGIRC vient d’indiquer dans la "Circ. AGIRC 2017-10 DT du 16 octobre 2017" que, pour 2018, les cotisations minimales de retraite complémentaire AGIRC correspondant à la garantie minimale de points (GMP) sont fixées à 872,52 € par an (salarié à temps plein présent toute l’année), soit 72,71 € par mois en base temps plein (dont 27,60 € de part salariale et 45,11 € de part patronale).
 

En pratique, et sous réserve de confirmation, ces valeurs devraient correspondre à une tranche B fictive de 353,82 € par mois, soit 4 245,84 € par an (salarié à temps plein présente toute l’année).
 

Le salaire charnière annuel au-dessous duquel les cotisations GMP sont susceptibles d’être appelées sera déterminé et diffusé par l’AGIRC une fois le plafond de la sécurité sociale pour 2018 publié au Journal officiel.
 

Toutefois, en partant de l’hypothèse d’un plafond annuel 2018 de 39 852 € ainsi que mentionné au rapport à la commission des comptes de la sécurité sociale de septembre 2017 (tome I, p. 8), le salaire charnière annuel devrait avoisiner 44 097,84 € (salarié à temps plein présent toute l’année), soit 3 674,82 € par mois (base temps plein).